lundi 13 juin 2011

La Distillerie de l'avenue du Mont-Royal: un modèle d'affaires durable et responsable


Tout récemment, PMV a fait une belle rencontre avec Philippe Haman, propriétaire du bar la Distillerie coin Mont-Royal et De Lorimier. La Distillerie a remplacé il y a maintenant un peu plus de deux ans la Taverne Laperrière. Philippe Haman possède aussi la Distillerie du Quartier Latin et celle de la rue Masson.

Ceci n'est pas un publireportage mais simplement le résumé d'une discussion résident/commerçant comme il devrait y en avoir plus souvent. Précisons que la Distillerie ne commandite aucunement PMV!
Donc, on se rappellera que PMV se préoccupe de cohabitation harmonieuse entre résidents et commerçants, plus particulièrement en regard des impacts négatifs de cette cohabitation, mais toujours dans la recherche de solutions permettant aux uns de bien vivre dans leur quartier et aux autres de faire des affaires de manière responsable.
Nous avons choisis de vivre dans un quartier central comme le Plateau à cause de sa situation géographique certes,  mais aussi de son offre commerciale et culturelle et pour le mode de vie que cela permet. Nous savons en tant que résidents que nous n'aurons pas la tranquillité bucolique de la campagne mais nous tenons à un certain art de vivre en paix avec soi et les autres. Nous croyons qu'avec un peu d'efforts de la part de tous, résidents et commerçants tout devient possible. Mais pour que tout soit possible il faut de la vision, de la créativité, de l'écoute et la volonté ferme d'innover pour un meilleur vivre ensemble.

Comme je passe plusieurs fois par jour devant ce bar, parfois aussi tard le soir et que j'habite tout près, j'ai été intriguée par les affiches exigeant le respect des résidents de la part des clients. J'avais déjà vu ce genre d'affiches à Londres et dans quelques autres grandes capitales du monde mais à Montréal et à deux pas de chez-moi, jamais. Motivée par un éventuel vent de changement, j'ai pris rendez-vous avec le proprio.

Autour du bar de la Distillerie, Philippe Haman m'explique que sa vision des affaires dépasse largement la petite caisse du soir! Il réalise son projet d'affaires sur le long terme en sortant des sentiers trop battus de ce secteur commercial caractérisé par les gains rapides, un roulement de clientèle et de personnel justifiant de ne jamais se sentir responsable et qui a la réputation de ne pas faire dans la dentelle!
Philippe m'explique qu'il s'agit d'une entreprise familiale ou tout le monde est engagé et solidaire de la réussite de l'entreprise. Plus de soixante employés pratiquement tous à temps plein travaillent dans l'une des trois Distilleries. L'entreprise reçoit de nombreux CV car c'est connu dans le milieu, que les conditions de travail sont excellentes: assurances, fonds de retraite, formation. Vous avez bien lu: FORMATION. À la Distillerie pas question d'être embauché et de se retrouver une heure plus tard derrière le bar. Exactement quatre semaines de formation sur mesure. Évidemment cette formation porte sur les produits spécifiques à la Distillerie, cocktails, etc. mais aussi sur le service à la clientèle et sur la sécurité et la gestion de cette clientèle parce qu'à la Distillerie tous les employés doivent être responsables du comportement des clients à l'intérieur comme à l'extérieur. Des affiches invitent les clients à baisser le ton et à respecter la quiétude des voisins lorsqu'ils attendent en file pour entrer ou qu'ils fument à l'extérieur. Le slogan de la maison : " Tu réveilles un voisin, tu paies son loyer du mois!"
Les portes-fenêtres se ferment à 21H limitant ainsi le bruit extérieur.
Philippe Haman fait la démonstration qu'un commerçant responsable peut aussi faire d'excellentes affaires, son bar est toujours plein.

PMV pose donc la question: Pourquoi est-ce que cela semble si difficile pour d'autres propriétaires de bars, sur Mont-Royal ou sur Saint-Laurent ?

5 commentaires:

Anonyme a dit…

L'article ne fait pas mention de l'excellent travail que les portiers de la distillerie font à chaque soir pour que le voisinage puisse dormir toute la nuit sans se faire réveiller. Merci portiers de la distillerie !!

Plateau Milieu de Vie a dit…

Nous sommes désolés. Pourtant la description de votre façon de gérer la clientèle à l'extérieur fait bien partie de nos propos, sans spécifier toutefois le rôle crucial des portiers, c'est vrai. Alors, corrigeons le tir. Bravo aux portiers de la Distillerie qui sont compétents mais aussi forts charmants.
PMV

Andrea a dit…

Je vis à proximité de la Distillerie et honnêtement je n'avais pas envie d'y entrer jusqu'ici. Me semblait qu'ils se donnaient un air, un esprit assez spécial. En plus je n'étais franchement pas ravie du côté line-up à la St Laurent.

Cela dit votre article m'a fait regarder ce commerce d'un autre oeil. C'est vrai que je n'ai jamais eu à me plaindre des excès sonores de ses clients (bon, j'avoue que le bruit des autos sur Delorimier doit y être aussi pour quelque chose). Et je m'aperçois que line-up, oui, mais tout à fait civilisé. Je ne sais pas si c'est le travail du nettoyage municipal ou celui des appels à la raison des employés, mais en général le coin de rue est propre le lendemain matin.

Bref, bravo ! Je franchirai le pas avec plaisir d'ici peu pour venir goûter leurs cocktails (qui me font bien envie quand même, à visiter leur site !). Si en plus je sais que j'encourage un commerçant responsable et respectueux de son cadre de vie...

Marc Snyder a dit…

Le Barraca, lui aussi sur Mont-Royal a des affiches du même genre depuis plusieurs années sur sa terrasse arrière.

Plateau Milieu de Vie a dit…

Nous irons faire un tour avec plaisir. Mais entre nous, nous savons très bien qu'il faut beaucoup plus qu'une affiche. Mais c'est un bon début.
PMV